La FIS a annoncé ce jeudi dans un communiqué officiel l’annulation des épreuves de Coupe du monde prévues au Canada et aux États-Unis en novembre et décembre prochain en raison de la pandémie de Covid-19.

Après avoir précipité la fin de saison 2019/20 au printemps, la pandémie de nouveau coronavirus affecte le début de l’hiver 2020/21 de ski alpin qui ne voyagera pas en Amérique du nord cette saison. La Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé jeudi que les étapes canadiennes (Lake Louise) et américaines (Killington et Beaver Creek) prévues traditionnellement fin novembre et début décembre n’auraient pas lieu cette saison et seraient en partie reprogrammées en Europe. C’est la deuxième fois seulement dans son histoire après la saison 1973/74 que la Coupe du monde de ski alpin ne fera étape ni aux Etats-Unis, ni au Canada.

Les États-Unis sont le pays le plus touché par la pandémie de nouveau coronavirus tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 173 000 décès pour 5 530 000 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns-Hopkins, et continuent d’appliquer des restrictions drastiques de voyage. “Les courses de début de saison présentent des problématiques de logistiques uniques avec les restrictions liées au voyage des personnes et des mesures de quarantaines à l’aller comme au retour, qui ont conduit à prendre cette décision”, a expliqué dans un communiqué le directeur de la Coupe du monde masculine Markus Waldner.