Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby et candidat à sa propre succession, a dévoilé les 15 engagements de son programme.

En ce qui concerne le niveau sportif, Bernard Laporte fixe des objectifs “ambitieux” comme le titre mondial en 2021 pour le XV de France féminin, l’or olympique à 7 en 2024 à Paris pour les sélections masculines et féminines ou encore atteindre le top 3 mondial au classement World Rugby pour le XV de France.

D’autre part, le président de la Fédération française de rugby veut “renforcer l’attractivité du rugby” en visant 100.000 licenciés de plus d’ici les JO de Paris. Pour cela, Bernard Laporte veut par exemple introduire “la gratuité de la 1re licence pour les moins de 14 ans et les féminines“, selon un document transmis à l’AFP.

Le candidat souhaite également sécuriser la pratique du sport avec la “création d’une délégation” afin de “renforcer les règles de protection de tous les pratiquants”. Enfin, Bernard Laporte veut “resserrer” les liens entre les clubs et la FFR, féminiser le rugby ou encore lutter contre les discriminations.