Après avoir vu Ntamack nommé pour le titre de la révélation de l’année, c’est au tour de Charles Ollivon d’être en lice pour un titre. Cette fois-ci, il s’agit du meilleur essai de l’année.

Son essai contre le pays de Galles lors de la Coupe du monde de rugby en quarts de finale, après une action collective magnifique est en lice pour être le plus beau de l’année. Charles Ollivon est en concurrence avec l’Italien Sergio Parisse, le Néo-Zélandais TJ Perenara et le Sud-Africain Cobus Reinach.

Le prix sera remis dimanche 3 novembre lors des World Rugby Awards à Tokyo !