Dans une interview accordée à l’AFP, le coach de l’UBB, Christophe Urios, est revenu sur le choix de Jefferson Poirot de mettre un terme à sa carrière internationale.

Il y a quelques semaines, le pilier français Jefferson Poirot a surpris tout le monde en annonçant sa retraite internationale. Une décision que comprend parfaitement son manager à l’Union Bordeaux-Bègles, Christophe Urios, comme il l’a expliqué dans un entretien accordé à l’AFP.

« Ce qui est étonnant, c’est que Jeff est au devant des meilleures années d’un pilier. Il a 27 ans, physiquement il est bien, pas de grosse blessure. Mais ça lui appartient. Je ne cherche pas à comprendre. Jeff est arrivé à un moment où ce partage entre le club et l’équipe de France, il ne vivait pas très bien. Ça s’arrête là. Mais il m’a semblé soulagé. Ça a été dur : il a fait le buzz, on a commenté. Beaucoup. J’ai été surpris que ça prenne autant d’ampleur. Je pense que c’est le choix d’une personne, d’une famille, ça ne va pas plus loin. »