Selon l’Équipe, qui a récolté ces informations “de source proche de la Fédération française des sports de glace” la jeune française de 23 ans, qui n’a participé qu’au Masters de Villard-de-Lans cette saison, aurait été contrôlée positive à la cocaïne ces dernières semaines. Elle risque jusqu’à 4 ans de suspension.

En effet, la jeune femme de 23 ans n’avait pas participé aux Internationaux de France à Grenoble en novembre, ni à la Coupe de Russie et aux Championnats de France.

Laurine Lecavelier s’entraîne depuis cet été 2019 avec Lorenzo Magri.