Dans une interview accordée au Parisien, Florent Manaudou assume consommer de la créatine depuis son arrivée au club de Marseille, il y a trois ans.

Quatre fois en or aux récents Mondiaux de natation de Berlin, Florent Manaudou est devenu l’incontestable nouvelle star de la natation française. Un statut qui pourrait être écorné par les révélations du quotidien Le Parisien. Dans une interview accordée à ce dernier, le sprinteur avoue consommer de la créatine depuis trois ans. Il explique que ses coéquipiers du Cercle des Nageurs de Marseille lui ont précisé à son arrivée au club que ce produit était autorisé et que tout le monde en prenait… alors il s’y est mis. J’ai dû expliquer à ma copine que ce n’était pas un produit dopant, ajoute benoîtement Manaudou, manifestement inconscient de la portée de ses paroles.

Un produit partiellement interdit

Car si la créatine n’est effectivement pas considérée comme un produit dopant, c’est un produit qui fait néanmoins l’objet d’une interdiction partielle en France – dans sa version pure – et qui est au coeur de nombreux débats. Zinedine Zidane en son temps avait eu à s’expliquer pour avoir consommé ce produit lors de son passage à la Juventus Turin. J’avais arrêté car cela me donnait des maux de ventre, avait à l’époque justifié timidement l’icône du football français.

Que risque Manaudou ? Sur le plan sportif, rien. Sur les plans médiatique et économique, énormément! Le fougueux nageur a de toute évidence commis la première grosse erreur de communication de sa jeune carrière…