Ferrari a demandé ce lundi, à la Fédération internationale de l’automobile de réviser la pénalité imposée à Sebastian Vettel qui lui a valu la victoire du Grand Prix du Canada, le 9 juin dernier.

Le Code sportif international de la FIA prévoit en effet un droit de révision “en cas de découverte d’un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au moment de la Compétition concernée”. Désormais, il advient aux commissaires sportifs d’étudier la validité de ce recours, et des éléments nouveaux apportés au dossier par Ferrari, avant de revenir sur la décision initiale.

En effet, la décision après la sorti de piste au virage numéro 3 de Vettel au 48 tour du GP n’avait pas plu du tout au principal concerné, qui avait par ailleurs fait savoir son mécontentement après la course. De son côté, son écurie a très rapidement fait appel de cette décision… Chose que la FIA a rejeté, et a officialisé la victoire d’Hamilton qui lui a eu un geste de compassion envers son concurrent sur le podium.

 

Vanessa Maurel