Alors qu’il a remporté ce dimanche le Grand Prix du Canada aux dépens de Sebastian Vettel,  sanctionné de 5 secondes pour une faute qu’il a commis lors de la course (et qui a très mal vécu cette défaite), Lewis Hamilton a déclaré que ce n’était “absolument pas” la façon dont il voulait gagner.

J’ai un peu comme une sensation de vide“, explique Hamilton. “Ça a été une course vraiment  géniale entre deux équipes différentes et ça s’est terminé sur une note un peu négative. Dans mes souvenirs, quand je suis sorti du virage, j’étais plus rapide et j’essayais juste d’exercer de la pression sur Seb. Premièrement pour essayer de m’approcher assez près, deuxièmement pour le pousser à l’erreur. Ce n’est pas souvent qu’on peut pousser un quadruple champion du monde à
commettre une erreur mais c’est arrivé et je me suis dis: ‘ok, c’est l’opportunité que j’attendais‘”, avoue-t-il, avant de poursuivre. “J’ai donc pris le virage comme d’habitude, sur la trajectoire. L’écart s’est refermé, j’ai cru qu’on allait s’accrocher, alors j’ai dû freiner et relâcher l’accélérateur pour éviter une collision. Heureusement, nous l’avons évitée. Mais de toute évidence, c’était une occasion unique“. Et lorsque le Britannique a appris que son concurrent écopait d’une pénalité, “j’ai continué à  pousser parce que je me disais: ‘peut-être qu’on peut encore gagner cette course’. (…) Naturellement, ça n’est absolument pas la façon dont je voulais
gagner. (…) C’est malheureux mais c’est la course automobile. (…) Quand vous revenez sur la piste, vous n’êtes pas censé retourner directement sur la trajectoire, vous êtes censé vous replacer en toute sécurité et je suppose que c’est pour ça qu’il a été sanctionné.”

Hamilton demande à Vettel de monter sur la plus haute marche du podium avec lui

Pour autant, Hamilton sait faire preuve de compassion. Il l’a ainsi prouvé lors du traditionnel podium d’après course. Alors que son concurrent a mal vécu le fait d’être relégué à la seconde place, le Britannique a pris le pilote Ferrari par le bras pour le faire monter, lui aussi, sur la première marche du podium le temps d’un instant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nice touch, Lewis 👊🇨🇦 . #F1 #Formula1 #CanadianGP #Canada #Montreal #Vettel #Hamilton @lewishamilton @mercedesamgf1 @f1gpcanada

Une publication partagée par FORMULA 1® (@f1) le

Vanessa Maurel