Le pilote chez Renault, Carlos Sainz Junior pense que l’écurie Renault est en progression et pourrait envisager ddes succès dans les saisons à venir.

 

Vous êtes prêté par Red Bull à Renault et il y a une incertitude sur votre avenir l’an prochain, cela vous inquiète-t-il ?

“Pas vraiment pour le moment. Je pense qu’on a toujours du temps devant nous. Des choses peuvent se passer entre maintenant et la pause estivale. On doit être patient en espérant que les choses vont se régler. Mais la vérité, c’est qu’à l’instant présent, rien n’est résolu sur ce sujet. Il faut donc se concentrer sur les deux prochaines courses, qui peuvent être très positives pour l’équipe. Pour le reste, je suis content de mes performances cette année. J’ai eu du mal lors des trois premières courses de la saison et depuis cela va beaucoup mieux. Et je pourrais avoir beaucoup plus de points sans mon problème moteur au Paul-Ricard et mon abandon à Silverstone”.

Renault semble souffrir d’une dégradation prématurée des pneus cette saison…

“Oui, non avons un problème sur cet aspect au niveau de l’équipe. On le sait, on a conscience que c’est notre talon d’Achille. On a tenté plusieurs choses pour améliorer la situation. Mais pour l’instant, cela reste sans doute notre faiblesse principale, malgré tous nos efforts. Cela limite nos options en course au niveau de la stratégie et des arrêts aux stands potentiels”.

Où en est l’intérêt pour la Formule 1 en Espagne ?

“Nous sommes un peu frustrés de ne pas avoir un pilote espagnol, qu’il s’agisse de Fernando (Alonso) ou moi, en mesure de sa battre pour des podiums. Il y a toujours autant de fans qu’il y a dix ans quand Fernando gagnait des courses. Mais c’est difficile car il n’y a que trois équipes qui se battent en tête. Je pense néanmoins être dans la bonne écurie pour viser des victoires à moyen terme”.