À “99% de chances“, oui. Le président brésilien Jair Bolsonaro semble prêt à tout pour que le Grand Prix du Brésil continue d’exister, quitte à changer de ville.

Nous n’allons pas perdre la Formule 1“, a affirmé le chef d’Etat brésilien Jair Bolsonaro. “Le
contrat avec Sao Paulo expire dans l’année qui vient et nous avons décidé de faire revenir la F1 à Rio. (…) Ce sera ainsi ou la fin de la discipline reine du sport automobile au Brésil“. ,

Par conséquent, il y a “99% de chances voire plus d’avoir la Formule 1 à Rio de Janeiro” à partir de 2021. Un changement radical, puisque Sao Paulo était la ville hôte du Grand Prix depuis 1990. Mais, étant donné que le contrat avec la F1 arrive à échéance (en 2020), et qu’il n’a toujours pas été prolongé, le Brésil pourrait bien mettre en place des changements radicaux.

Si le Président semble déterminé, les dirigeants de la Formule 1 doivent désormais se prononcer sur le maintien de la course sur le circuit d’Interlagos ou alors sur son déménagement vers un autre, qui sera construit à Rio “en six ou sept mois” selon le président brésilien.

Vanessa Maurel