Bouleversé en raison de l’épidémie de coronavirus, le calendrier du championnat du monde de Formule 1 ne devrait pas compter plus de 18 courses cette année, malgré les reports de certains Grand Prix, a annoncé le PDG de la société promotrice de la F1, Chase Carey.

Initialement, la saison 2020 devait compter un nombre record de 22 Grand Prix. Six d’entre-eux ont été reportés, et deux dores et déjà annulés. Si le calendrier n’est plus modifié, la première course devrait être celle du Canada, prévue le 14 juin prochain. “Nous reconnaissons le fait qu’il y a un risque potentiel de nouveaux reports d’évènements actuellement inscrits au programme mais nous nous attendons néanmoins, ainsi que nos partenaires, à ce que la saison commence à un moment ou à un autre cet été avec un calendrier revu de l’ordre de 15 à 18 courses”, a souligné Chase Carey dans un communiqué. De ce fait, la saison, qui se termine en temps normal fin novembre à Abou Dhabi pourrait être prolongée au delà de cette date. “Il n’est pas possible de prévoir pour le moment un calendrier plus spécifique en raison du caractère très fluide des circonstances mais nous espérons avoir une vision plus claire de la situation dans nos pays d’accueil, ainsi que des possibilités de déplacement, dans les mois à venir”.