John Elkann, président du groupe Fiat Chrysler, a confié lors d’une interview accordée à la Gazzetta dello Sport, que la Ferrari n’était pas compétitive.

Cette année, nous ne sommes pas compétitifs notamment à cause d’une série d’erreurs de conception de la voiture“, a déclaré John Elkann dans la Gazzetta. “Nous avons eu une série de faiblesses structurelles qui existent depuis longtemps, notamment sur l’aérodynamique. Nous avons aussi perdu en puissance moteur. La réalité est que notre voiture n’est pas compétitive. Ca s’est vu en piste et ça se verra encore“. Lors du premier GP de la saison en Autriche, Charles Leclerc a terminé par miracle à la 2e place. Lors du GP de Styrie, Leclerc et Sebastian Vettel se sont ensuite percutés dès le premier tour et ont abandonné tandis qu’au GP de Hongrie les deux monoplaces italiennes ont fini à plus d’un tour de Lewis Hamilton. Charles Leclerc a aussi (avec de la chance) réalisé l’exploit à Silverstone en prenant la troisième place. Mais selon le patron du groupe FCA, les difficultés de Ferrari sont anciennes. “Le secteur sportif traverse incontestablement une période difficile. Nous n’avons pas gagné le championnat constructeurs depuis 2008 et celui des pilotes depuis 2007″.