Nico Rosberg (Mercedes) a remporté le Grand Prix du Mexique, le premier à être couru dans ce pays depuis 1992. L’Allemand a devancé son coéquipier Lewis Hamilton, déjà assuré du titre mondial. Mercedes réalise son dixième doublé de la saison. Valtteri Bottas (Williams-Mercedes) complète le podium.

L’Allemand signe sa quatrième victoire de la saison, après l’Espagne, Monaco et l’Autriche, puis une longue série de deuxièmes places derrière Lewis Hamilton.

Déjà assuré d’un 3e titre mondial depuis le Grand Prix des Etats-Unis, dimanche dernier, Lewis Hamilton a terminé à deux secondes de Rosberg, parti en pole position, qu’il n’a jamais réussi à menacer. L’Allemand reprend du même coup la 2e place du championnat à Sebastian Vettel (Ferrari), qui a abandonné après avoir tapé les barrières de sécurité et provoqué la seule sortie de la voiture de sécurité : Désolé les gars, j’ai vraiment fait une course de merde aujourd’hui, a dit le quadruple champion du monde à son équipe, sur la radio de bord.