Toto Wolff, le patron de Mercedes-AMG, refuse d’introduire un statut de N.1 et N.2 la saison prochaine entre ses deux pilotes rivaux, le champion du monde Lewis Hamilton et Nico Rosberg.

Nous avons toujours eu la philosophie de les laisser courir l’un contre l’autre, sans statut de pilote N.1 ou 2, et nous ne changerons pas d’approche en 2016, explique le patron autrichien de l’écurie championne du monde. Nous ne voulons pas couper le stand en deux en ayant un stratège par pilote, ajoute-t-il alors que la rivalité entre les deux pilotes est montée encore d’un cran cette saison comme on l’a vu à l’issue du Grand Prix des Etats-Unis. Nico Rosberg avait alors jeté la casquette que Lewis Hamilton venait de lui envoyer dans le visage avant la cérémonie du podium. Le championnat a été tellement complexe entre eux, et tellement intense, avec des périodes de domination successives, qu’il y a eu certains facteurs de stress à évacuer, au fur et à mesure, pour ne pas qu’ils débordent dans l’équipe, justifie Toto Wolff. Ce n’est jamais facile mais nous y sommes arrivés et c’est aussi la gestion des relations humaines qui permet les résultats de notre équipe.