Joueur du Borussia Mönchengladbach, l’attaquant Marcus Thuram évoque dans France Football l’évolution de son jeu.

“Avant je ne faisais pas de passes. Je voulais trop éliminer les joueurs, j’adorais ça : dribbler, dribbler, redribbler. Mais j’ai changé. Maintenant, je prends moins de plaisir à ça. J’ai trouvé mon plaisir dans d’autres choses, dans la dernière passe, le but… Le dribble, c’est futile. (Il se reprend.) Ça sert, hein ! J’aime bien, mais, en gros, ça ne me procure plus le même plaisir qu’avant”, a indiqué l’ancien Guingampais.

Avant de poursuivre : “Il y a deux ans, si je partais en profondeur et qu’un joueur arrivait, je faisais une feinte, il taclait. Dans ma tête, c’est alors la folie. Tout le monde ‘danse’ dans ma tête. Maintenant, si je fais la même action, que le joueur tacle, que je loupe mon centre derrière, j’ai oublié qu’il a taclé. J’ai grandi.”