Ancien sélectionneur du Maroc, Hervé Renard a quitté son poste après la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Quelques jours plus tard, il s’est engagé avec la Fédération saoudienne pour coacher l’équipe nationale. Le Savoyard revient sur ce choix.

“J’avais envie de changer de continent et de garder une équipe nationale. Quelles opportunités s’ouvraient à moi en Europe ou en Amérique du Sud ? Aucune. Je n’allais pas attendre en me disant ça va venir… On doit être conscient des réalités. Et j’avais l’Asie, où j’avais reçu depuis un certain temps de bonnes propositions. C’est un beau challenge, une nouvelle vie, une nouvelle culture. C’est enthousiasmant. J’ai été accueilli avec une grande hospitalité. Il y a de très bonnes conditions de travail, comme au Maroc. Il faut maintenant qualifier la sélection, qui était à la Coupe du Monde en Russie, pour celle de 2022, c’est le contrat”. A expliqué l’entraîneur déjà passé par la Ligue 1.

Renard s’est engagé pour deux saisons.