Alors que la capitale espagnole n’avait pas encore autorisé le déconfinement, Zinedine Zidane s’est rendu dans sa résidence secondaire, bien au delà des limites de distances autorisées.

Ce n’est pas le scandale du Siècle, mais cette petite entorse à la règle en ces temps de pandémie pourraient ternir l’image de l’entraîneur français, porté au rang d’idole à Madrid. Le quotidien espagnol Sport révèle que Zinedine Zidane s’est rendu à deux reprises dans sa résidence secondaire, alors que la population de Madrid était priée de rester confinée dans sa résidence habituelle. Cette infraction est passible d’une amende de 1500 euros.

Précisons toutefois que l’Espagne a depuis lors entamé son processus de déconfinement et même officiellement autorisé la reprise de la Liga le 8 juin prochain.