Lors de la victoire mercredi contre l’AS Monaco (1-4), Angel Di Maria a rappelé à tout le monde que les quatre fantastiques n’étaient pas seulement portés par Neymar et Kylian Mbappé. L’Argentin est un véritable magicien, qui doit encore s’affirmer pour Christophe Dugarry.

Souvent résumé à la paire Neymar – Mbappé, le quatuor offensif du PSG peut aussi s’appuyer sur un duo Argentin de rêve. Sur le plateau de RMC Sport, Christophe Dugarry a d’ailleurs tenu à souligner l’importance d’Angel Di Maria dans le nouveau dispositif de Thomas Tuchel. L’ancien du Real Madrid et de Manchester United pourrait bien être la clé de la réussite du PSG en Ligue des Champions.

« On a beaucoup parlé de Neymar ou de Mbappé, mais il y a un joueur qui a aussi sa carte à jouer. Il est adoré par son entraineur, il s’est imposé dans ce quatuor de par son talent et ses qualités, c’est Di Maria. On se rend compte que quand Di Maria est un peu moins bien, qu’il fait moins d’efforts, peut-être parce qu’il est physiquement moins bien, ça se ressent. Quand il est mieux, comme mercredi, il amène vraiment sa pierre au collectif. Après il y a encore des questions. On l’attend maintenant dans sa complicité avec Neymar. On se rend compte que lorsque Neymar est absent, Di Maria est souvent très performant. Et quand Neymar est là, c’est plus difficile pour lui, il est plus effacé, peut-être un peu timide. C’est peut-être aussi le cas avec l’Argentine. Quand il joue avec Messi, c’est plus délicat, il a du mal à trouver sa place. Ce garçon a besoin de s’émanciper. Il a quand même un gros avantage, c’est que son entraîneur l’adore. C’est un joueur généreux, avec de la qualité technique, mais qui brille surtout par sa générosité, son envie et son exemplarité. Il faut qu’il garde ça. S’il commence à essayer de jouer à la Mbappé ou à la Neymar, il n’a pas le talent pour jouer de la sorte. Il faut qu’il garde ses jambes. Les jambes de Di Maria sont capitales à la performance du Paris Saint-Germain. »