C’est en tout cas ce qu’affirme le média allemand Sport Bild sur son site internet. Le journaliste de France Football Loïc Tanzi était au Parc des Princes ce soir-là, et il n’a pas manqué une miette de la dispute.

La semaine dernière, le Paris Saint-Germain est allé chercher son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en battant le Borussia Dortmund (2-0), dans un Parc des Princes privé de ses supporters. Une rencontre notamment marquée par une scène improbable que seul quelques chanceux présents dans le stade ont pu vivre. Le journaliste de France Football Loïc Tanzi en faisait partie, et il nous raconte en détaille l’échauffourée entre Marco Verratti (suspendu pour ce match) et son directeur sportif, Leonardo. Une dispute bien loin de celle décrite par le quotidien allemand.

« Pendant le match, Verratti s’est pris la tête avec des officiels de Dortmund, installés plus bas. Leonardo s’est levé et lui a passé une soufflante. Avec 45.000 personnes autour, jamais je n’aurais vu ça. Après le match, Tuchel me dit : ‘Viens !’ J’étais collé à eux, j’ai pu tout voir. […] Neymar qui pleure, Mbappé qui va le réconforter, c’était un moment tellement fort. Un membre du staff m’a dit : ‘Tu ne peux pas savoir toute la frustration qu’il avait avec ces deux dernières années… Il a tout lâché, tout libéré. C’est un joueur qui vit le football avec tellement de passion…’ Les scènes de liesse à la fin peuvent paraître bizarres, mais depuis les problèmes au Trocadéro, le PSG n’avait jamais pu fêter quoi que ce soit avec ses supporters. Les joueurs en ont profité, et c’était vraiment beau à voir d’en haut. »