Mamadou Sakho a été blanchi par la commission de discipline de l’UEFA ce vendredi. Il avait été contrôlé positif à un brûleur de graisse en mars dernier.

Contrôlé positif à un brûleur de graisse en mars dernier, Mamadou Sakho a été blanchi ce vendredi par la commission de contrôle, d’éthique et de discipline de l’UEFA. Il avait plaidé sa cause jeudi devant l’instance. Suspendu par l’UEFA fin avril pour une infraction au code antidopage, l’international n’est donc plus inquiété par une quelconque sanction. Après audition des avocats du joueurs, des experts de laboratoires agréés par l’Agence mondial antidopage (AMA, la commission de contrôle, d’éthique et de discipline a décidé de classer le dossier, a indiqué l’UEFA dans un communiqué.

Âgé de 26 ans, le joueur de Liverpool avait subi un contrôle positif lors du huitième de finale retour de Ligue Europa avec son club face à Manchester United le 17 mars. Suspendu pour 30 jours jusqu’au 28 mai, il avait été privé de finale de Ligue Europa avec Liverpool et n’avait pas été retenu dans la listes des 23 Français pour l’Euro.