Relégué sur le banc des remplaçants avec Fenerbahçe depuis le début de la saison, Adil Rami cherche désespérément une porte de sortie, et un nouveau challenge à relever. Et pourquoi pas en Ligue 1 ? Pour un retour fracassant !

Après s’être fait virer de l’Olympique de Marseille la saison dernière, Adil Rami pensait pouvoir rebondir sans soucis en Turquie, dans les rangs de Fenerbahçe. Pari raté puisque le champion du monde 2018 enchaîne les rencontres sur le banc et il chercherait déjà un nouveau défi. Car à 34 ans, le défenseur central veut encore prouver de quoi il est capable. La retraite, ce n’est pas pour aujourd’hui.

« Ma priorité, c’est de jouer. Je suis toujours joueur de foot. Je suis bien physiquement, bien dans ma tête. J’ai 34 ans mais j’ai la chance d’être arrivé tard dans le football. J’ai une forme de fraîcheur. Je demande plus de temps de jeu. Je sais que je peux apporter plus à cette équipe de Fenerbahçe. […] Avec mon entourage, on écoute. On reçoit beaucoup d’appels du Golfe, par exemple. Pourquoi pas la France pour une revanche ? Cela me plairait de montrer que je suis encore là, dans mon pays. Rien n’est impossible, je continue à rêver alors pourquoi pas viser l’Euro 2020… Je n’ai pas l’ambition de jouer en Ligue 2. Je suis un vrai leader, je peux apporter à une défense. J’entends les critiques et j’ai envie de les faire mentir. »