Véritable chouchou du public olympien, Hiroki Sakai a fait un premier bilan sur sa saison et parle de son plus gros point faible sur le terrain.

“Si je cherche à progresser sur mes centres ? C’est une question difficile, car cela dépend des aléas du match, des situations. Il y a des fois des centres qui étaient bons, mais que l’attaquant n’a pas pu concrétiser. Avec le Japon, j’ai réussi quatre passes décisives sur des centres. Quotidiennement il faut continuer à travailler, je ne peux répondre que ça…”, a lancé le défenseur de l’OM en conférence de presse.