L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a évoqué l’avenir de Sylvinho à la tête de l’OL.

“Même Lyon a cédé à la mode des entraîneurs étrangers. Je ne comprends pas pourquoi le club a été chercher un Brésilien qui n’avait encore jamais entraîné. Il faut bien commencer un jour, mais c’est difficile de se lancer dans un championnat où on ne connaît personne et où on ne parle pas la langue. Il y a quelque chose qui ne tient pas la route. Et aujourd’hui, Lyon le paie avec les résultats actuels. Mais c’est très français de penser que c’est toujours mieux ailleurs. Il y avait pourtant une ribambelle d’entraîneurs français capables de faire mieux que lui. Laurent Blanc aurait été très bien, mais ce n’est pas dit qu’il n’arrive pas très vite. Au bout d’un moment, il va bien falloir qu’ils arrêtent les frais. Après si des entraîneurs comme José Mourinho ou Carlo Ancelotti arrivent, je n’y vois aucun inconvénient. Ce sont des entraîneurs qui amènent quelque chose et qui ont prouvé ailleurs”, a indiqué sur CNews, le président de l’Unecatef.