Daniel Riolo a réalisé un long édito sur la situation du football français. Sur les réseaux sociaux, son article a fait l’unanimité. L’éditorialiste dénonce la situation très inquiétante du football français.

“Dans toute cette triste histoire, on a toujours été à des années-lumières de l’intérêt collectif du football français. Tout le monde n’a pensé qu’à sa boutique. Et le gouvernement s’est servi du foot pour sa communication et son message politique. La LFP a, seule, pensé au bien commun et tout le monde va profiter du plan de sauvetage (le prêt garanti par l’Etat) de 225 millions d’euros que Didier Quillot s’est battu pour obtenir”, a indiqué le consultant sur l’antenne de RMC.

Avant de poursuivre son argumentation : “Il n’y a pas de bons, pas de méchants dans cette histoire. Que des gens qui se sucrent sur le foot et qui se servent de lui. Que des gens qui nous ont menti en parlant de la santé des gens quand ils bricolaient en douce pour sauver leur boutique. Quand je pense à tous ces débats sur le foot avec ou sans public, à tous ceux qui disaient penser aux supporters, à la santé des joueurs, ça fiche la nausée. Notre foot pro était déjà bien bas avant la crise. Il en est devenu écœurant.”