Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis a visiblement toujours en travers de la gorge la mutinerie de ses joueurs il y a de cela deux semaines. Le cinéaste italien voudrait même se débarrasser d’une grosse partie de l’effectif la saison prochaine.

Naples est toujours en feu. Selon plusieurs quotidiens italiens, le président du Napoli menacerait de vendre plusieurs joueurs, qu’il suspecte d’être à l’origine de la mutinerie d’il y a deux semaines, lors des prochains mercatos. Parmi les concernés, des très grands noms comme Dries Mertens, Kalidou Koulibaly ou encore Lorenzo Insigne. Pour le “lutin” belge, le Corriere dello Sport parle même d’un accord déjà trouvé avec l’Inter Milan pour un contrat de deux ans, assorti d’un salaire de 6 millions d’euros annuels.

Autre cadre sur le départ, l’Espagnol José Callejón pourrait lui rebondir en Chine. Un choix qui ne risque pas de faire plaisir à De Laurentiis étant donné les mots qu’il avait déjà eus au sujet du championnat chinois. « Si un joueur veut se vendre à la Chine pour y vivre une vie de merde deux ou trois ans tout en étant surpayé, c’est son problème ». Enfin, d’après les informations de la Gazzetta dello Sport, Insigne, Koulibaly, Allan, Ghoulam et Hysaj seront également sur le marché cet été. Sacré programme.