« Il est noir, il travaille pour être plus clair mais il a des difficultés ». La déclaration hallucinante du président de Brescia au sujet de Mario Balotelli.

L’affaire est loin d’être terminée. Trois semaines après avoir été la cible d’insultes racistes sur la pelouse de l’Hellas Verone, Mario Balotelli est encore au coeur des débats en Italie. Il y a deux semaines, les supporters de Brescia avaient reproché au joueur de trop en faire, cette fois-ci c’est carrément le président du club, Massimo Cellino, qui a remis le feu aux poudres en conférence de presse.