Lucas Ocampos va découvrir la Ligue des champions avec Monaco. Une nouvelle occasion de montrer qu’il n’est pas seulement un remplaçant de luxe mais qu’il mérite d’avoir une place de titulaire au sein de l’équipe monégasque.

Accès au direct commenté

Du talent, ça c’est sûr, Lucas Ocampos en est pétri. Arrivé sur le Rocher durant l’été 2012 à 18 ans pour 11 millions d’euros afin d’être une des pièces maitresses de Claudio Ranieri pour faire remontrer l’équipe en Ligue 1, il avait au fur et à mesure changé de rôle l’année dernière à cause de la présence sur le front de l’attaque de Radamel Falcao et de James Rodriguez. Un remplaçant de luxe donc, qui rentrait dans le dernier quart d’heure avec pour objectif de dynamiter la défense adverse en fin de match. Et il remplissait ce rôle à merveille, en témoignent ces quatre buts inscrits la saison dernière dans les cinq dernières minutes, et certains décisifs comme face à Saint-Étienne. Néanmoins, le jeune joueur argentin était souvent décrié comme étant trop personnel, voulant absolument faire la différence tout seul, que cela soit en attaque comme en défense. Un attitude à cause de laquelle il n’a été que titularisé que fois la saison dernière alors qu’il a participé à quasiment tous les matchs de championnat ( trente-quatre apparitions en Ligue 1)

Mais à 20 ans, l’Argentin ne peut pas se résoudre à ce rôle, lui qui a besoin d’enchainer les matches à cet âge-là. Et le jeune joueur a une opportunité à saisir cette saison. Avec le départ des deux stars colombiennes de Monaco, Ocampos a tout à gagner cette saison sur le côté gauche de l’attaque monégasque, même si Leonardo Jardim le met en concurrence avec Valère Germain, qui n’est pourtant, contrairement à Ocampos, pas un ailier de formation. Mais l’ancien joueur de River Plate semble avoir un coup d’avance pour être titulaire ce mardi face à Leverkusen. Notamment grâce à son match réalisé face à Lyon vendredi dernier. Malgré la défaite et un match avec certains moments de creux, il a réussi à égaliser d’une superbe frappe sans contrôle. Mieux, il s’est montré inhabituellement altruiste, ce qui prouve qu’il a su gagner en maturité malgré son jeune âge.

Un temps annoncé à l’Olympique de Marseille et intéressé par la perspective de travailler avec Marcelo Bielsa, Lucas Ocampos est désormais prêt à défendre les couleurs de Monaco qui l’ont révélé au grand public. L’heure aussi de prouver au nouvel entraineur du Rocher qu’il doit lui faire confiance autant en championnat qu’en Coupe d’Europe. Et cela passe par une grosse performance mardi en Ligue des champions contre Leverkusen, compétition qu’il n’a encore jamais disputé.

Alexandre Bourbon