Le RC Lens a l’occasion de valider son ticket pour l’élite la saison prochaine en cas de victoire contre Brest à Bollaert lors de la 37e journée de Ligue 2. Une juste récompense pour des Lensois qui ont assumé leur rang toute la saison.

Jérôme Le Moigne, capitaine du RC Lens, parlait d’une semaine décisive avec un déplacement à Istres et la réception de Brest vendredi. Après un large succès mardi contre les Aviateurs (1-6), les Sang et Or ont négocié de la meilleure des manières un déplacement difficile chez l’avant-dernier au classement, et peuvent désormais penser à valider un ticket pour la Ligue 1 la saison prochaine. La réception de Brest a tout d’une petite finale pour l’équipe d’Antoine Kambouaré, comme l’avait laissé entendre Loïck Landre au micro de BeIn Sports : C’est ce que l’on avait espéré : s’offrir une petite finale, vendredi. Ce sera notre dernier match à domicile avant un an. On espère que ce sera une belle fête, et que l’on finira le boulot de la meilleure des façons !

Distancer définitivement Nancy et Niort

Les Artésiens peuvent définitivement creuser un écart avec leurs deux poursuivants, Nancy et Niort, respectivement quatrième et cinquième de L2 avec 57 points. La défaite des Lorrains sur le terrain de Laval (1-0) et le match nul des Chamois contre Créteil (1-1) lors de la précédente journée ont déjà garanti aux concurrents directs des Lensois une pression maximale, alors que les hommes d’Antoine Kombouaré pourront bénéficier de la dynamique insufflée par leur récent succès. C’est vrai qu’aujourd’hui, on a des résultats qui nous sont favorables avec la défaite de Nancy et le nul de Niort. On a cinq points d’avance sur nos poursuivants. C’est rassurant, affirmait le coach du club en conférence de presse. mais, maintenant, il faut finir le travail. Il faut être capable, vendredi, contre Brest, d’aller arracher notre montée et de faire une belle fête à domicile !

Une récompense amplement méritée

Avec seulement six défaites cette saison, Lens cumule autant de revers que Metz champion de L2. Il serait temps pour le club de savourer une bonne saison avec ses supporters à Bollaert. C’est en tout cas la pensée de Gervais Martel, le président du club : On a fait un sacré pas en avant, et j’espère que l’on va pouvoir conclure devant notre formidable public qui était encore là ce soir. Si l’on pouvait finir le travail, dans trois jours, à Bollaert, ce serait vraiment exceptionnel… et logique vu le classement du club pendant toute l’année ! Une récompense logique certes, mais une victoire contre Brest permettrait aux Lensois de pouvoir sabrer le champagne avec sérénité.

Simon Champion

http://football.sport.fr/live_score