Alors que le football français est toujours à l’arrêt à cause du coronavirus, la question est de savoir quand la saison pourra reprendre et se terminer. Le directeur général de la LFP ne serait pas contre un report de la Ligue 1 jusqu’au mois de juillet.

Plus tôt dans la journée, le président de la FFF Noël Le Graët a proposé de terminer la saison « le 15 ou le 20 juillet », pour être certain de l’achever dans les temps. Une option sur laquelle la LFP a déjà commencé à se pencher. Interrogé par L’Equipe, Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP se dit « en phase avec cette idée. C’est une option tout à fait possible. Lors du dernier conseil d’administration de la Ligue, qui s’est tenu mardi, deux possibilités ont été évoquées : une fin de saison le 30 juin ou mi-juillet. Cette option de la mi-juillet fait aussi partie des suggestions des ligues européennes concernant le calendrier. »

Didier Quillot a tenu également à rappeler la position en trois points de la LFP : « 1. finir les compétitions. 2. viser le 30 juin ou légèrement au-delà. 3. s’adapter pour pouvoir aller au-delà du 30 juin, avec des possibilités d’avenants aux contrats des joueurs, en concertation avec l’UNFP (leur syndicat). » Il ajoute au passage que « la DNCG (le gendarme financier du foot français) peut très bien examiner des clôtures fiscales au 31 juillet » (plutôt qu’au 30 juin), comme le souhaite Noël Le Graët. Mais il veut « attendre les conclusions du groupe de travail mis en place par l’UEFA sur le calendrier » pour prendre une décision définitive.