A moins que Marcelo Bielsa ne réserve au public marseillais une surprise dont il a le secret, André Ayew doit disputer samedi son dernier match sous le maillot de l’Olympique de Marseille au stade Vélodrome. Le symbole de la formation marseillaise s’en va la tête haute.

Marcelo Bielsa laisse planer le doute sur la participation d’André Ayew au dernier match de la saison face à Bastia. Je n’ai pas encore décidé de mon onze. Il y a des incertitudes comme André Ayew. Il a une douleur à la voûte plantaire. Mais pas question pour l’international ghanéen, arrivé au club en 2004, à l’âge de 14 ans, ne pas disputer cette rencontre. Apprécié pour les supporters de l’OM pour sa capacité à jouer toutes les rencontres sans retenue, Ayew quittera Marseille la tête haute après l’une de ses saisons les plus abouties avec 10 buts et 3 passes décisives en Ligue 1.

Après plus d’une décennie à l’Olympique de Marseille, dont six saisons passées dans le groupe professionnel (2007- 2008, 2010-2015 avec des prêts à Lorient puis Arles-Avignon de 2008 à 2010), Ayew rejoindra un autre club, dans un autre championnat, capable de lui offrir un contrat similaire à celui dont il bénéficie à l’OM avec son salaire de 300 000 euros par mois. Avec les moyens du PSG et de Monaco, ça va être difficile de rivaliser, donc j’ai pris la décision de privilégier le sportif, a-t-il expliqué lundi sur France 24, en marge de la remise du trophée de meilleur joueur africain de L1. Pour l’OM, désormais, c’est plus difficile d’aller glaner des trophées. Il y a de très bons joueurs à Marseille, mais je pense que pour être au très haut niveau, il faut plus d’expérience. Et pour ça, il faut des moyens financiers. Ambition sportive et développement économique, deux secteurs dans lesquels l’OM n’avance plus, au contraire, mais recule.