Selon le Monde, Pierre Ferracci (propriétaire du Paris FC) a rencontré le prince Nasser ben Hamed Al-Khalifa, l’un des fils du roi de Bahreïn pour permettre au Bahrein de devenir investisseur du club. Le Président devait présenter un nouvel investisseur le 20 juillet dernier tout en précisant qu’il garderait plus de 50% du capital du club. Alors arrivé du Bahrein ou pas pour concurrencer les Qataris du PSG ?