Dans un entretien accordé à l’AFP, Samuel Eto’o n’a pas hésité à rappeler qu’il est le meilleur joueur africain de l’histoire. En toute humilité…

Samuel Eto’o ne passe décidément jamais inaperçu. Ce mercredi, l’ancienne star de l’Inter Milan, a accordé un entretien à l’AFP dans lequel il est revenu en détail sur sa grande carrière. Tellement grande que le Camerounais se voit comme le meilleur joueur africain de l’histoire. Et quand on lui parle de George Weah, voici ce que Samuel Eto’o répond : « J’ai beaucoup de respect pour tous ces aînés mais nos carrières sont là et parlent pour chacun de nous. Il y a des débats qui ne servent à rien. Je n’ai pas besoin de le revendiquer, c’est un fait. Qu’on l’accepte ou pas, c’est un fait (sourire). »

On reconnaît bien là le franc-parler légendaire de l’ancien numéro du FC Barcelone. Certains pourront même dire qu’il a la grosse tête, mais Samuel Eto’o l’assume totalement. « Je me souviens en 2006, quand Zizou donne ce coup de boule, on l’a traité de tout. Mais il reste Zizou (sourire). S’il n’avait pas été la personne qu’il est, il n’aurait pas écrit cette histoire. Pour devenir le meilleur, il faut avoir ce caractère-là. C’est ça qui nous rend différent des autres. Je n’ai pas besoin de cacher la personne que je suis, et c’est pourquoi j’ai réussi dans tous mes clubs. »