Eric Di Meco est revenu sur la situation actuelle de l’Olympique de Marseille et surtout l’arrivée de Mario Balotelli chez les phocéens.

 

“C’est dingue qu’on soit obligé de s’extasier devant un attaquant (Balotelli) qui fait des plats du pied ou qui traîne au second poteau. On l’avait oublié ça. On n’a pas des grandes ambitions, nous. On est un petit club de campagne. On est le Petit Poucet et on se contente de signaux comme ça. Balotelli il rend dingo les supporters parce qu’il est dingo aussi. C’est d’ailleurs ce qui me le rend sympathique”, a-t-il lancé au micro de RMC Sport.