Après avoir déclaré qu’elle n’irait pas à cette “putain de Maison Blanche” en cas d’invitation de la part du Président, la capitaine de l’équipe féminine des États-Unis de football a refait part de sa volonté de boycotter cette tradition, mais a également ajouté que “je crois que toutes les membres de l’équipe à qui j’ai parlé explicitement de cela n’iront pas”.

Son message est très clair ! Sur la chaine du CNN, elle s’est directement adressée au Président, contre qui elle a protesté tout le long de la compétition, notamment en ne chantant pas l’hymne national. “Votre message exclut les gens. Vous m’excluez. Vous excluez les personnes qui me ressemblent. Vous excluez les personnes de couleur. Vous excluez … les Américains qui vous soutiennent peut-être“, a déclaré celle qui a été élue meilleure joueuse du Mondial avant de continuer : “Vous vous référez à une ère qui n’était pas géniale pour tout le monde“, en faisant référence  au slogan de Donald Trump “Make America great again” (rendre sa grandeur à l’Amérique).