Le Cameroun, la Tanzanie et la Guinée se sont faites rappeler à l’ordre par la Confédération Africaine de Football. Les sélections avaient tout simplement menti sur l’âge de certains joueurs. La sanction pouvait aller jusqu’à l’exclusion des sélections concernées mais elle n’a pas été retenue. Seuls les joueurs fautifs sont exclus.

 

La CAN des U17 a débuté hier en Tanzanie, parmi les huit équipes qualifiées, trois n’ont pas respecté la règle. La première, le Cameroun avec trois joueurs recalés, la deuxième, la Guinée avec un joueur recalé et enfin la Tanzanie, pays hôte avec deux joueurs recalés.

Mais oublions cette mauvaise passade et concentrons-nous sur le football. Les jeunes Africains tenteront de succéder au Mali, double-tenante du titre.