Si Antoine Griezmann semble petit à petit s’acclimater à son nouveau club, son histoire avec son ancien club, l’Atletico Madrid serait sur le point de se régler.

D’après les informations “d’El Mundo”, le juge instructeur Juantxo Landaberea aurait indiqué que le FC Barcelone va devoir payer une amende de 300 euros, suite à son histoire d’accusation par l’Atletico Madrid. Pour rappel, les Colchonéros reprochent aux Catalans d’avoir contacté le joueur français, avant la date à laquelle sa clause libératoire se réduisait (200 à 120 millions d’euros) et ont porté plainte, afin de récupérer près de 80 millions d’euros dans l’affaire. Le juge pense également à infliger un match à huis clos au FC Barcelone, ce qui serait une conséquence un peu plus sérieuse sur le plan économique.

Affaire à suivre…