Alors que l’heure est au confinement général, le sport électronique continue son bonhomme de chemin. Si plusieurs compétitions ont été reportées, voire annulées, d’autres se sont déroulées presque comme prévu, en ligne. Retour sur les événements marquants du week-end.

Ce week-end, les fans de football espagnol ont quand même eu le droit à leur dose de spectacle. Si la Liga est toujours suspendue à cause de l’épidémie de coronavirus, les joueurs du championnat d’Espagne se sont réunis en ligne pour un petit tournoi sur le jeu FIFA 20. Pour l’occasion, chaque club était représenté par un professionnel de l’effectif. Et après deux jours intenses de compétition c’est finalement le Real Madrid, représenté par le jeune Marco Asensio, qui l’emporte. Devant plus de 170 000 spectateurs sur la plateforme de diffusion Twitch, le Merengue a corrigé Aitor Ruibal de Leganés en finale (4-2).

Même formule du côté de la F1 ce week-end avec l’organisation du tout premier Virtual Grand Prix, réunissant sur le jeu F1 2019, pilotes professionnels, gamers et autres invités. Victime de gros problèmes de connexion – qui l’on légèrement fait craquer – le Britannique de chez McLaren Lando Norris termine la course en 5ème position, juste devant le Canadien Nicholas Latifi. C’est finalement de pilote de Formule 2 Guanyu Zhou qui coiffe au poteau tout ce beau monde.

Retour à l’esport plus traditionnel maintenant, avec la 8ème semaine de LEC, le championnat européen de League of Legends, qui s’est déroulé en ligne. S’il reste encore deux jours de compétition, les 6 équipes qualifiées pour la phase de play-offs sont déjà connues. Battu tour à tour par les deux leaders G2 et Fnatic, Excel ne pourra pas revenir à la 6ème place qualificative. Bons derniers, les Français de Vitality vont tout de même se battre pour ne pas terminer lanterne rouge la semaine prochaine.

Sur Fortnite, les meilleurs joueurs d’Europe s’étaient donné rendez-vous pour le premier week-end de qualification des Fortnite Champion Series en duo. Une compétition officielle qui a vu 20 binômes décrocher leurs tickets pour la finale des FNCS (prévue les 17, 18 et 19 avril), dont 5 joueurs français. Le joueur Vitality Naofel “BadSniper” Zoubiri, le duo Alexandre “Andilex” Christophe (MCES) et Nathan “Nayte” Berquignol (LeStream) et les vainqueurs de la Lyon Esports, Lucas “Kyzen” Gonzales et Clément “Clément” Lesobre.

Enfin sur le jeu Rocket League, les Français de l’équipe Renault Vitality se sont illustrés. Ils terminent la saison des Rocket League Championship Series Europe (RLCS) à la première position. Sans trop de surprise, les champions du monde de juin dernier feront office de grands favori pour les play-offs le 29 mars. Surtout que le trophée des RLCS Europe sera plus important que jamais, les Mondiaux ayant été annulés à cause du coronavirus.