L’Italien Elia Viviani de Quick-Step a remporté lundi la troisième étape du Tour d’Espagne, son premier succès dans la Vuelta, dominant au sprint, à Alhaurin de la Torre, son compatriote Giacomo Nizzolo (Trek-Segafredo) et le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Pas de changement au classement général. Le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) conserve le maillot rouge de leader.

Pour l’emporter, Elia Viviani a bénéficié de l’aide de son équipe Quick-Step qui a oeuvré, une fois les deux cols passés, à se placer en tête du peloton. L’échappée du jour a été rattrapée par le peloton à six kilomètres de l’arrivée. Du petit groupe qui s’est échappé d’entrée, l’Espagnol Luis Angel Maté (Cofidis) a conservé le maillot de meilleur grimpeur, franchissant le premier les deux cols de l’étape, le Puerto del Madroño (1ère catégorie) et le Puerto del Viento (3e).

Pas de changement au général

Côté favoris au général, tous sont restés dans le peloton le long des 178,2 kilomètres de cette étape pour sprinteurs. Conséquence: le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) conserve le maillot rouge de leader et l’écart avec ses poursuivants reste inchangé, à la seconde près.