Nairo Quintana (Movistar) devient le premier Colombien de l’histoire à remporter le Tour d’Italie. Impérial dans la montagne, il a prouvé que sa deuxième place derrière Chris Froome dans le Tour de France, l’an dernier, n’était qu’une étape dans sa carrière.

Le Colombien Nairo Alexander Quintana Rojas a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée finale du Tour d’Italie 2014 à l’issue de la 21e et dernière étape, dimanche à Trieste. Deuxième du Tour de France l’an dernier derrière l’intouchable Chris Froome, Quintana devient à 24 ans le premier vainqueur Colombien du Giro et le deuxième coureur de toute l’histoire de son pays à s’imposer dans un grand Tour après Luis Herrera, vainqueur du Tour d’Espagne en 1987.

Polémique sur la 16e étape

Quintana a fait la différence lors de la 16e étape qu’il a remportée en solitaire au Val Martello dans des conditions dantesques de froid, de pluie et même de neige ! Une étape qui a fait couler beaucoup d’encre, plusieurs directeurs d’équipes jugeant inacceptable que le tracé n’ait pas été modifié dans de telles conditions météorologiques.

Rolland au pied du podium

La 21e et dernière étape a été remportée au sprint par le Slovène Luka Mezgec (Giant). Au classement final, Quintana devance son compatriote Rigoberto Uran et l’étonnant Italien Fabio Aru, 23 ans, révélation de ce Giro. Le Français Pierre Rolland échoue au pied du podium.