Depuis plusieurs années maintenant, les courses du Giro et de la Vuelta se déroulent sur plusieurs semaines comme le Tour de France. Selon des sources proche de l’Union Cycliste Internationale, les deux compétitions pourraient avoir une durée réduite à 17 jours.

Le président de l’Union Cycliste Internationale, David Lappartient a confirmé cette hypothèse à La Stempa : “C’est une discussion que nous pouvons avoir, mais le débat qui m’intéresse concerne le modèle économique que nous devons suivre et si, par exemple, une telle mesure pourrait améliorer notre modèle économique, pourquoi ne pas en discuter? (…) Le Giro et la Vuelta pourraient avoir une course qui ne dépasse pas 17 jours. Nous en discuterons, sans forcer personne. Nous respecterons le souhait des organisateurs”.

En revanche, le Tour de France ne bougera pas : “Je pense que le Tour doit conserver son format de trois semaines, c’est une vitrine mondiale et l’événement le plus important du cyclisme”.