On le sait, les grands événements attirent des voyageurs du monde entier et contribuent au rayonnement des territoires en France. Cette année encore, à l’occasion du Tour de France, des milliers de voyageurs feront le déplacement pour soutenir les coureurs tout au long des étapes.

Comme chaque année se pose donc le casse-tête du logement, alors que le parcours passe par des petites communes où l’offre d’hébergement traditionnelle est restreinte. Avec des logements dans plus de 20.000 communes en France, de nombreux voyageurs se tournent vers Airbnb pour pouvoir se loger au plus près du passage du peloton. En moyenne sur les villes étapes, on observe un taux de remplissage de 86% et une demande jusqu’à 12 fois supérieure à celle de l’année passée.

D’après le célèbre site de location de logements entre particuliers, les Alpes et le Sud Ouest sont particulièrement plébiscités (plus fort taux de remplissage sur les dates de l’étape):
La Rosière – 100% de remplissage
L’Alpe d’Huez – 98%
Saint-Pée-sur-Nivelle – 98%
Espelette – 97%
Bourg-Saint-Maurice – 96%
Annecy – 96%
Saint-Lary-Soulan – 95%
Le Grand Bornand – 94%
Albertville – 93%
Trie-sur-Baïse – 93%

Des villes moins touristiques profitent également des retombées économiques de l’événement (croissance du nombre de voyageurs comparée à l’année précédente, sur les dates de l’étape) :
Mûr-de-Bretagne – x12
Fontenay-le-Comte – x6
Saint-Paul-Trois-Châteaux – x4
Bagnères-de-Luchon – x3