Le champion en titre du Tour de France pourrait ne pas participer à l’édition 2020. En effet, celui-ci a laissé entendre qu’il était ouvert “à d’autres possibilités”, et qu’il n’était pas sûr d’être prêt à défendre son titre.

J’ai l’esprit ouvert, ce n’est pas seulement une décision de ma part et je n’exclue pas d’autres possibilités (…) Ce serait vraiment formidable d’assumer cette responsabilité de devoir défendre le maillot jaune. Ce serait très spécial et très beau“, a déclaré le cycliste colombien de 22 ans. D’ailleurs, le parcours du prochain Tour, dévoilé ce mardi, semble lui convenir et “bon pour lui”. Néanmois, “il faut aussi regarder le Giro. Je ne veux pas être un coureur qui ne regarde pas les autres grands tours“, a-t-il poursuivi. Mais pour prendre cette décision, Bernal devra se concerter avec Ineos, l’équipe avec qu’il a remporté l’édition 2019. “Nous allons voir les itinéraires, ce que l’équipe pense, ce que Dave Brailsford (directeur) pense, les autres coureurs… Ce n’est pas juste ma décision. J’ai l’esprit ouvert. Il y a beaucoup de possiblités : le Giro, le doublé Giro-Tour, Giro-Vuelta… Je 
ne peux pas arriver et dire ‘je serai dans l’équipe du Tour’. Nous sommes une équipe et nous devons trouver un moyen de répartir les courses, en fonction de la course la mieux adaptée à chaque coureur.
”