32e du Milan-San Remo disputé ce samedi, Arnaud Démare est revenu sur cette contre performance et accuse quelque peu le coup.

 

“Je ne pense pas que j’aurais pu suivre le coup même si j’avais été mieux placé. A la Cipressa, on était vraiment bien placé. Au Poggio, on était un peu loin, aux alentours de la 30e position et ça nous a coûté des efforts à chaque relance car beaucoup de virages se passent à l’arrêt. Avec Jacopo (Guarnieri), on est remonté vers la 20e place mais on a usé beaucoup d’énergie dans ces relances. Quand ça part, ça roulait vraiment très vite. Je me suis retrouvé derrière les sprinteurs, avec Gaviria, Ewan, Degenkolb. La descente a été faite très doucement. Après, j’ai pris un coup au moral dès lors qu’on était loin au bas de la descente. Je n’ai pas su me reconcentrer pour aller chercher une 10e ou une 12e place.”