À quelques jours de leur combat, Deontay Wilder et Tyson Fury ont échangé quelques mots lors d’une conférence de presse mercredi à Vegas en mode “trash-talk”. Bronze Bomber n’a pas hésité à évoquer le passé difficile de Fury.

“N’oublie jamais que quand je t’ai trouvé, tu étais accro à la cocaïne, tu étais énorme, tu envisageais de te tuer, alors n’oublie jamais qui t’a amené à la boxe. Je t’ai traîné, je t’ai ramené, j’ai donné de la nourriture à ta famille, et je le fais pour la deuxième fois”, a lâché Wilder.

Le Britannique a donc répondu : “Je vais le prendre, je vais le couper en deux et voir s’il aime ça. Je vais voir s’il va se relever. Je ne pense pas qu’il ait la bouteille, les minéraux, les couilles, peu importe comment vous appelez ça, il ne l’a pas. C’est un combattant de haut niveau, c’est une brute, mais quand une brute est brutalisée, elle tombe, à chaque fois.”