La World Boxing Council (WBC) a sommé Deontay Wilder afin de remettre son titre “Lourd” en jeu  après le match nul l’opposant au Britannique Tyson Fury. En vain. Les deux athlètes n’ont pas réussi à se mettre d’accord. C’est finalement Dominic Breazeale qui tentera d’arracher ce titre à l’Américain le 18 mai au Barclays Center à New York.

 

«Je suis très heureux d’avoir la chance de pouvoir me débarrasser rapidement de ce combat obligatoire (…). Ils m’embêtent, je suis occupé et je veux me débarrasser de ça, c’est le moment idéal.» Le moins que l’on puisse dire est que ce combat n’enchante pas Deontay Wilder. Champion du monde WBC depuis 2015, le natif de Tuscaloosa n’est pas pressé de remettre son titre en jeu. Il sera opposé à Dominic Breazeale, qui s’est récemment incliné par KO face à Anthony Joshua. Le combat tant attendu face à un “gros” de la catégorie comme Anthony Joshua, Tyson Fury ou encore Tony Yoka n’est pas encore prêt d’arriver.