Edwin Jackson est un arrière international français de basketball qui évolue dans le club Buducnost Podgorica (Monténégro). Lundi, ce dernier et ses coéquipiers auraient été victimes de racisme par les supporteurs de l’Étoile Rouge de Belgrade, lors d’un match de Ligue adriatique en Serbie.

 

C’est sur son compte Instagram que Edwin Jackson a directement réagi. “Vraiment triste pour mon sport d’aujourd’hui, le basket-ball est l’une des choses que j’aime le plus dans la vie(…) les supporters nous crachant au visage en jetant des pétards sur le parquet, en jetant des chaises et être appelé le singe pendant un match sera toujours inacceptable, peu importe où, peu importe quand!“, a-t-il déclaré. Âgé de 29 ans, l’ancien joueur de l’ASVEL et ses coéquipiers ont été victimes des supporters de Belgrade, qui ont notamment exclamé des cris de singes à leur égard.

Mais ces problèmes ont débuté dès l’échauffement, avec un envahissement du terrain par les supporters du club serbe, obligeant les joueurs de Monténégro à rester dans les vestiaires. D’ailleurs, l’entraîneur du club a dénoncé “une attaque contre (ses) joueurs et l’encadrement qui ont vécu une horreur, un lynchage et des violences physiques“. Si le staff du club ne parle pas d’agression raciste, un spectateur a lui confirmé avoir entendu des cris de singes.