Avant le match N.5 contre Miami qui peut couronner les Spurs, Tony Parker veut conserver la tête froide : la dernière victoire est la plus difficile.

On va essayer d’abréger cette finale, la dernière victoire est la plus difficile. Terminer une série, c’est toujours le plus dur, a rappelé Tony Parker qui peut décrocher, en cas de succès dimanche, le 4e titre NBA de sa carrière. On est motivés, mais il faut rester concentrés, il n’y a qu’à repenser ce qu’il s’est passé l’an dernier, a rappelé TP en référence à la finale 2013 contre Miami déjà. Les Spurs pensaient avoir remporté le titre lors du match N.6, avant que le Heat ne renverse la situation à son avantage dans les dernières secondes et ne remporte le match N.7. Mais cette année, les Spurs comptent deux victoires d’avance et aucune équipe dans l’histoire des finales NBA n’est revenue lorsqu’elle était 3-1.

Avec ses 17,5 points inscrits et ses cinq passes décisives par match de play-offs, Parker, 32 ans, pourrait prétendre au titre de meilleur joueur de la finale. Une distinction qu’il a déjà remportée en 2007. Je veux juste gagner le titre NBA, c’est cela le plus important, a-t-il insisté. Dans notre équipe, il y a au moins cinq candidats pour ce titre de MVP, ajoute le meneur de jeu de l’équipe de France. Parmi les cinq, il y a surtout Tim Duncan (38 ans) dont les années ne semblent pas avoir de prise sur lui. La star des Spurs tourne à 18 points avec plus de 10 rebonds par rencontre depuis le début de la finale.

San Antonio Spurs 3-1 Miami Heat

Match N.1, A San Antonio, San Antonio bat Miami 110 à 95
Match N.2, A San Antonio, Miami bat San Antonio 98 à 96
Match N.3, A Miami, San Antonio bat Miami 111 à 92
Match N.4, A Miami, San Antonio bat Miami 107 à 86
Match N.5, dimanche 15 juin à San Antonio
Si nécessaire
Match N.6, mardi 17 juin à Miami
Match N.7, vendredi 20 juin à San Antonio