Dans une partie très accrochée, les équipes ont dû passé par la prolongation pour se départager. Dans ce sprint final, les Warriors ont trouvé les ressources mentales nécessaires pour s’imposer en terre canadienne (104-109) et égaliser à un match partout avant le début des rencontres à Oakland.

Ce soir, le collectif de Golden State a fait la différence ! Toujours privé de Kevin Durant, la franchise californienne s’est appuyée sur Draymond Green (17 points), Klay Thompson (25 points) et Steph Curry (23 points) pour venir à bout des Raptors. Kawhi Leonard (34 points) était trop seul pour rivaliser avec une formation capable de marquer de tous les côtés… Golden State s’empare de l’avantage du parquet et prend un avantage très important avant les premiers matchs en Californie.

Si le score ne s’affiche pas, cliquez ici