Le Français Simon Pagenaud, 30 ans, 5e cette année du Championnat Indycar, pilotera en 2015 pour la prestigieuse écurie Penske, la plus titrée d’Amérique du Nord.

Après trois saisons pour le Schmidt Peterson Motorsports, Simon Pagenaud va monter en grade en 2015 en rejoignant la très prestigieuse Team Penske pour la prochaine campagne des IndyCar Series. Vainqueur de quatre courses dans sa carrière, dont deux cette saison, le Français sera aligné sur la quatrième DW12 à moteur Chevrolet de l’écurie de Roger Penske, au côté du champion sortant Will Power et de ses équipiers le Brésilien Helio Castroneves, trois fois victorieux à Indianapolis, et le Colombien Juan-Pablo Montoya, ex-pilote de F1, soient les premier, deuxième et quatrième du dernier championnat !

Déjà 5e du championnat 2012 et meilleur débutant, Pagenaud a ensuite terminé 3e en 2013 (2 victoires). En 2014, il a encore gagné deux fois et signé sa première pole position en Indycar. Avoir la chance de courir pour le Team Penske représente un rêve pour moi, a réagi le Français de 30 ans. J’ai toujours admiré cette équipe et tout ce que Roger Penske a accompli en course automobile. Son nouveau patron ne tarit pas d’éloge non plus sur son nouveau pilote. Simon Pagenaud est un pilote très talentueux, concentré et déterminé, a déclaré Roger Penske. Nous savons combien il a été difficile de rivaliser avec lui ces dernières saisons et nous sommes très heureux de l’accueillir au sein du Team Penske en 2015. Avec Simon désormais aux côtés de Will, Helio et Juan Pablo, nous disposons de quatre pilotes en mesure de gagner chaque week-end et de quatre prétendants légitimes au titre. L’écurie américaine détient le record de victoires (15) aux 500 Miles d’Indianapolis. Elle alignera l’an prochain, pour la première fois de son histoire, quatre Dallara à moteur Chevrolet.

Avant de rejoindre l’Indycar, le Poitevin avait beaucoup couru en endurance, devenant champion en 2010 des American Le Mans Series (ALMS) avec quatre victoires. Très polyvalent, il a déjà participé aux 24 Heures du Mans (2e en 2011 dans une Peugeot 908), aux 24 Heures de Daytona, et a même remporté cette année le rallye de la Vienne, dans une Peugeot 207.