C’était avant le confinement. A une période où il était encore possible de prendre l’avion pour se rendre à l’étranger sans craindre d’attraper ce fichu virus qui nous complique décidément bien la vie depuis plusieurs mois. La rédaction de Sport.fr prenait la direction de Sitges, une commune de la province de Barcelone en Catalogne, pour essayer le numéro star de la marque au Lion. Dans sa version hybride et 4 roues motrices. Le 3008 Hybrid4. Un pur régal de conduite et de sensations. Comme souvent chez Peugeot. Essai.

Dire que le Peugeot 3008 est la Star des SUV compacts est un doux euphémisme. La deuxième génération du SUV le plus vendu en France s’est écoulée à 72 940 exemplaires en 2019. Et pas moins de 15 408 immatriculations ont été enregistrées en 2020. Le féroce 3008 reste leader de sa catégorie à une période pourtant marquée par l’épidémie de coronavirus. La baisse de régime endurée par le marché français depuis trois mois, tous segments confondus (– 72,2% en mars ; – 88,8% en avril et -50,3% en mai par rapport à 2019, Ndlr.), n’a en rien modifié le leadership de Peugeot sur le classement des SUV les plus vendus au cours des 5 premiers mois de 2020. Et l’entrée fracassante du nouveau 2008 devrait pérenniser ce classement pour quelques temps encore. De bon augure pour la marque aux trois griffes.

300 chevaux (ou 220 kW) sous les griffes du Lion

Mais revenons à nos moutons. A notre Lion plutôt. C’est au lendemain du passage de la tempête Gloria que nous prenons place à bord du 3008 Hybrid4 de 300 chevaux pour sillonner les routes montagneuses de l’arrière pays barcelonais. Dans une version hybride rechargeable, dotée de quatre roues motrices. 300 chevaux, le résultat de la combinaison d’une motorisation PureTech de 200ch (ou 147kW) et deux moteurs électriques. Le premier, placé à l’avant, est couplé à la boite e-EAT8 et développe 110ch (ou 81kW). Le second, positionné sur le train arrière, développe 112ch (ou 83kW). L’intégration du train arrière est d’ailleurs sans impact sur l’habitabilité et préserve le volume de coffre au-dessus du tapis.

Premiers tours de roues en milieu urbain… L’enthousiasme est immédiat. Un démarrage en silence en 100% électrique pour faire le plein de zénitude. Dynamique, souple, parfaitement insonorisée, la féline Hybride se faufile aisément dans les petites rues étroites de Sitges. Capable de parcourir entre 40 et 50 kilomètres en tout électrique, la 3008 Hybrid4 offre au conducteur la possibilité de bloquer une réserve d’énergie par le biais de sa fonction eSave (Selon trois niveaux : Max, 20 km, 10 km, Ndlr.). Une fonctionnalité très pratique et maline, empruntée à la 508 Hybride rechargeable. La batterie se recharge facilement et rapidement, la charge complète du véhicule s’effectue en 1h45 en charge accélérée avec l’utilisation d’une Wallbox (Prise spécifique de 32 ampères associée au chargeur monophasé 7,4kW en option).

Et toujours ce toucher de route exceptionnel

Sur autoroute, nous testons les accélérations du fauve… et elles s’avèrent bluffantes. Ce SUV au poids XXL (1 853 kilos) offre des performances brutes saisissantes. Le 0 à 100 km/h est assuré en 5,9 secondes, en conducteur seul.  Comme de coutume chez Peugeot, le toucher de route de cette Hybride est d’une exceptionnelle précision et n’a rien à envier à la version 100% thermique. Le SUV s’avère même plus dynamique à la relance. Les suspensions sont fermes, le confort au rendez-vous et l’embrayage multidisque à commande électrique incroyablement efficace. Pas le moindre à-coup à déplorer. Le plaisir de conduite est indéniable.

Le petit plus : les 4 roues motrices. C’est en off-road, à Olivella, que la rédaction de Sport.fr a pu tester les qualités de franchissement du 3008. Et c’est un sans faute. En mode 100% électrique, nous ne déplorons aucun patinage en montée. La descente, quant à elle, est parfaitement maitrisée grâce à la fonction HADC (Hill Assist Descent Control, Ndlr.). La polyvalence de cette version Hybride4 est impressionnante. Le 3008 Hybrid4 offre puissance et quatre roues motrices avec des émissions de C02 au meilleur niveau du marché : 29g de C02 (Jusqu’à 32g (1,4l/100km) selon les options) par kilomètre selon le protocole WLTP.

Une version deux roues motrices Hybride de 225ch (ou 165kW) rejoint actuellement la version Hybrid4. Elle associe une motorisation PureTech de 180ch (ou 132 kW) à un moteur électrique de 110ch (ou 80kW) accolé à la boite e-EAT8. Proposée uniquement en version GT, il faut débourser 53 800 euros pour prendre possession du Roi de la Jungle, soit 5 500 euros de plus que la version Hybride traction de 225 ch dotée à l’identique et livrable à l’été 2020.

Verdict : ★★★★☆

N’hésitons pas à le crier haut et fort : ce Peugeot 3008 Hybrid4, c’est le haut de gamme à la française… qui excusera son prix relativement élevé. Le SUV, en plus d’être beau, est dynamique, ultra performant. Sa transmission intégrale est efficace et son mode électrique très agréable à utiliser. En résumé, c’est une très belle réussite. AJ